Projet UQO

Aliment’action étudiante en Outaouais

Ce projet s’inscrit dans le cadre d’une réflexion amorcée par les partenaires de la TCFDSO sur l’évolution et la diversification des publics usagers des organismes en sécurité alimentaire. Ces réflexions de fond ont amené les partenaires à se positionner sur un projet spécifique aux populations étudiantes postsecondaires, en particulier universitaires. 

Mise en contexte

Les publications scientifiques et l’actualité continuent à nous sensibiliser aux effets spécifiques de l’inflation et de l’augmentation générale du coût de la vie au sein de la population étudiante. Rappelons que l’insécurité alimentaire est plus élevée chez la population étudiante que dans le reste de la population active et touchait déjà, avant la pandémie de COVID-19 et le contexte inflationniste, près de 30 et 40% d’étudiant·e·s (Laban, Jackson, Maynard & Loring, 2020 ; Bilan Faim, 2021 ; Fournier, OQI, 2022). Cette population est en effet sujette à une corrélation particulière entre détresse psychologique et insécurité alimentaire – cette corrélation entraîne des conséquences sur la réussite scolaire et académique (Hattangadi et al., 2021 ; Maynard et al., 2018). 

À lire

L’ouverture du Campus Nourricier de l’UQO en septembre 2022, en partenariat avec le RCCG, conjuguée au lancement d’un projet en animation alimentaire soutenu par la Ville de Gatineau et visant à promouvoir des saines habitudes de vie dans les quartiers adjacents à l’université (« Campus nourricier – Quartier nourri »), ont souligné la nécessité d’adopter une approche spécifique envers la population étudiante de l’UQO.  

Parallèlement, un stagiaire en travail social de l’UQO effectue son stage chez Moisson Outaouais en s’intéressant à la problématique de la sécurité alimentaire parmi les étudiant.es universitaires. Dans ce cadre, une étude exploratoire auprès de la population étudiante de l’UQO a révélé une détérioration de la situation de sécurité alimentaire, accompagnée d’une méconnaissance des services disponibles à l’extérieur de l’université et qui leur sont accessibles. Ces conclusions rejoignent celles tirées dans d’autres études similaires au sein du réseau universitaire québécois. 

Ces actions ont conduit les partenaires à se poser les questions suivantes :  

Comment les étudiant.es peuvent-ils·elles obtenir une aide alimentaire ?

Puis, de façon élargie, de l’aide des ressources communautaires diverses, en réponse à l’un des besoins identifiés, à savoir le manque de connaissances des ressources disponibles aux étudiant·e·s en dehors de l’université.

En outre, le FSDC associe de particulier qu’il faut toucher à plusieurs marqueurs sociaux de la santé et la sécurité alimentaire n’en est qu’un. Parmi les partenaires du projet sont regroupés des organismes qui visent l’amélioration des conditions de vie des étudiant·e·s ou encore des organismes qui se consacrant à des enjeux particuliers tels que l’immigration, la gestion budgétaire, le logement, et autres. 

Comment pouvons-nous, en tant que réseau, répondre de manière efficace au contexte évolutif qui entraîne une diversification des profils de personnes sollicitant de l'aide alimentaire ?

Nos actions

Il s’agit d’un projet concerté impliquant un repositionnement stratégique sur des enjeux nécessitant une analyse intégrée par public et territorialisée.  

Pour mettre en œuvre un projet tel que celui-ci, il est essentiel de souligner l’importance d’une approche régionale, permettant une analyse transversale du contexte en constante évolution. De même, il convient de revaloriser la recherche et l’étude de publics spécifiques, car les projets centrés sur les publics représentent une forme d’innovation sociale.  

Ce type d’étude approfondie visant à documenter les besoins spécifiques d’un public particulier renforce notre capacité en tant que réseau à saisir les dynamiques d’intervention et les évolutions socioéconomiques auxquelles nous sommes confronté·e·s.  

Une démarche comme celle-ci nous permet d’adapter nos actions de manière pertinente et efficiente, tout en assurant une cohérence globale dans notre stratégie de communication. De plus, la territorialisation de ces enjeux offre la possibilité de créer des synergies locales et de renforcer l’implication d’une diversité d’acteurs répartis un peu partout dans la région.  

En combinant une vision globale avec une approche spécifique, ce projet concerté vise à maximiser l’impact et la portée des actions entreprises. 

Projections

Dresser un portrait socioéconomique des étudiant·e·s post-secondaires en Outaouais

Les résultats d’une étude exploratoire menée en 2022 auprès de la population étudiante de l’université du Québec en Outaouais avaient révélé une détérioration de l’état de sécurité alimentaire, des enjeux de littératie alimentaire et une méconnaissance des ressources offrant des services d’aide alimentaire dans la région. Des travaux sont en cours afin de continuer la collecte de données et d’obtenir une compréhension plus précise de la situation actuelle. Notre objectif est d’étendre les retombées de ce projet aux étudiant·e·s des cégeps (Cégeps de l’Outaouais et Cégep Héritage), ainsi qu’aux institutions d’éducation des adultes. 

En analysant leur situation socioéconomique, nous pouvons mettre en lumière les défis auxquels ils·elles font face, tels que l’accès à l’éducation et à une saine alimentation, le logement abordable, l’emploi étudiant et les conditions de rémunération, l’anxiété financière et bien d’autres. En comprenant ces enjeux et avec l’aide des partenaires institutionnels, il est possible de mettre en place des initiatives d’aide alimentaire visant à soutenir les étudiant·e·s et à promouvoir leur réussite académique.  

La réalisation de ce portrait nous permettra, d’une part, d’améliorer notre capacité d’analyse des enjeux relatifs à la sécurité alimentaire rencontrés par une population ayant des besoins et des spécificités particuliers. D’autre part, cela nous aidera à cibler des actions visant à améliorer les indicateurs sociaux liés à la santé des étudiant·e·s. 

 

Contribuer au développement d’outils pratiques et partagés

L’un des objectifs du projet consiste à renforcer le soutien offert par l’UQO aux étudiant·e·s confronté·e·s à des situations d’insécurité alimentaire et à d’autres difficultés, en les orientant vers les ressources communautaires pertinentes et en complément des services internes. Les consultations ont souligné l’importance de disposer d’un outil de référencement commun qui réponde aux besoins de notre public cible. En plus de fournir un accès simplifié aux ressources externes, le formulaire de référencement comprendra également une boîte à outils sur le paysage organisationnel et les services disponibles. Nous travaillons en étroite collaboration avec les intervenant.es des organismes membres et partenaires pour développer un lexique commun et définir une vision collective visant à améliorer les dynamiques d’accès et d’intervention. 

C’est également dans cette optique que la TCFDSO et ses partenaires travaillent activement à la création d’un guide pratique qui permettra aux étudiant·e·s de trouver facilement et rapidement des ressources et des pistes d’action en aide alimentaire. Ce « guide alimentaire » constituerait un outil clé en main pour tou·te·s les intervenant.es (UQO, banques alimentaires et autres organismes), et serait élaboré en fonction des défis et des besoins spécifiques à la population étudiante en matière d’alimentation.  

En plus de fournir un accès simplifié à un ensemble de ressources existantes et nouvelles, le guide comprendra également des modules de sensibilisation et des conseils pratiques pour surmonter une variété de défis potentiels. Le guide proposera notamment des stratégies visant à aider les étudiant·e·s à mieux gérer leur budget alimentaire, à planifier des repas équilibrés et à développer leurs compétences en matière de littératie alimentaire. Cette approche holistique vise à renforcer l’autonomie des étudiant·e·s tout en favorisant leur bien-être et leur réussite académique. 

 

Téléphones

(819)-771-8391
(873)-371-7397

Adresse

180 Boulevard Mont-Bleu
Gatineau, QC J8Z 3J5